Sur la route A1A en Floride (2019)

Qui n’a pas rêvé un jour de rouler à moto en Floride dans de magnifiques décors paradisiaques remplies de palmiers et de la mer bleue cristal.  Pour certains d’entre vous, ce rêve est devenu une réalité mais pour d’autres, cela ne reste qu’un rêve ou tout simplement un projet à venir…

Pour ce voyage, notre quête sera de suivre la route A1A et la US-1 afin de nous rendre à notre destination ultime située au point le plus au sud des États-Unis et de rejoindre la fameuse borne «Southernmost Point of the Continental US» à Key West. 

Également, nous effectuerons une petite escapade dans les Everglades et au final, nous reviendrons le long de la Côte Est afin de refaire une petite portion de la route A1A entre Daytona Beach et Saint Augustine.  Notre départ est prévu pour le 22 juin jusqu’au 03 juillet 2019 d’une durée de 12 jours et une distance à parcourir approximative de 6 500 km.

IMG_6771

Les préparatifs; L’achat de cartes routières de la Floride et le livre de référence «L’Amérique du Nord à moto – 50 itinéraires de rêve» ainsi que «Google Maps», nous aurons aidés grandement à planifier notre trajet et de localiser des attraits intéressants à voir sur notre route.  Nous avons programmé l’itinéraire de la route dans le GPS à l’aide de l’application «My Route» afin de nous permettre de suivre la route le plus fidèlement possible et de ne pas manquer les petits détours que nous voulons faire pour voir les différents attraits. 

Cette route débute à Fernandina Beach et se termine à Key West longeant toute la Côte Est de la Floride.  Puisqu’en cette période de l’année il fera tout de même très chaud, nous avons décidé de faire les réservations de nos hébergements et ce à partir de notre départ jusqu’à notre arrivée à Key West afin d’éliminer les pertes de temps à chercher un endroit pour se loger à chaque jour.  Pour le reste des hébergements, nous réserverons au fur à mesure de la progression du voyage jusqu’à notre retour au Québec. 

Jour 01 (783 km): 5h30 du matin, c’est le départ pour notre aventure.  Nous prenons l’autoroute 40 en direction de Berthierville pour y prendre la traverse Saint-Ignace-de-Loyola/Sorel-Tracy.  Les trois prochains jours seront de grosses journées à rouler principalement sur les autoroutes afin de nous rendre dans l’État de la Floride.  Nous arrivons à la frontière et l’attente n’aura duré qu’une heure d’attente environ pour passer la douane américaine Champlain (Saint-Bernard-de-Lacolle).  Ce qui n’aura pas été trop long malgré l’achalandage en ce samedi matin.  Il y avait beaucoup de véhicules qui passaient pour un contrôle de vérification.  De notre côté, tout c’est bien passé au moment de notre passage devant le douanier.  Une fois passé la douane, nous suivons l’Interstate 87 «Addirondack Northway».  Le soleil et le ciel bleu sont au rendez-vouspour notre première journée de route. L’excitation est à son comble en ce début de  voyage.  Nous sommes bien conscients que les journées de transit seront longues vers la Floride et nous profitons de chaque halte afin de s’y arrêter pour nous dégourdir un peu.  Nous roulons pendant une heure et demie en moyenne suivi d’un arrêt pause-café.  La première fût «High Peaks Rest Area South».  Nous nous arrêtons à Queenbury pour le dîner situé au sud de Lake George.  Nous poursuivons notre route toujours sur la I-87 South.  Arrivée à Albany, nous entrons sur une portion de l’autoroute qui est payante «Albany Toll Plaza».  La section que nous roulons représente quelques dollars USD par moto.  Nous effectuons deux autres arrêts dans cette section de l’autoroute payante,  «New Baltimore Service Area – South Bound» et «Modena Travel Plaza – Southbound».  La journée est chaude et la fatigue commence à se faire ressentir un peu.  Après avoir passé Kingston, nous empruntons la I-84 West et nous ferons un autre arrêt à Port Jervis où nous étions déjà passés au printemps dernier lors de notre voyage dans les Catskills.  Tout près de là, vous retrouverez la «Upper Delaware Scenic Byway» sur la NY-97.  Un petit tronçon de route qui fût plaisant à faire lors de ce petit voyage.  Le temps de se dégourdir à la halte du «Pennsylvania Welcome Center» et nous reprenons la route cette fois-ci dans l’État de la Pennsylvanie.  Dernière ligne droite de la journée où nous nous arrêterons à Scranton.  Ce soir, nous avions prévu l’hôtel au «Quality Inn Dunmore – Scranton» afin de nous permettre de se reposer et de récupérer de cette journée de 783 kilomètres.  Nous avons déniché un petit resto «The Loading Dock Bar & Grill» à proximité de l’hôtel nous permettant de s’y rendre à pieds sans à avoir à utiliser les motos pour se déplacer.  Lorsque nous sélectionnons le choix de l’hôtel, nous repérons toujours un restaurant se trouvant à proximité nous permettant de se déplacer à pieds afin d’éviter de prendre les motos lorsque c’est possible.

Jour 02 (716 km): Au lever du jour, nous pouvions dire que la journée allait être encore magnifique avec ce ciel bleu sans un nuage à l’horizon.  Après un bon petit déjeuner inclus avec notre chambre d’hôtel, nous enfourchons nos motos à 7h00 pour prendre la direction vers l’autoroute I-81 South.  Nous nous arrêtons à Pine Grove pour notre première halte matinale pour la pause-café.  À la sortie de la bretelle d’autoroute, nous avons croisé un cerf qui se promenait tranquillement sans être trop inquiet de notre approche.  Nous poursuivons notre route jusqu’à Harrisburg afin d’emprunter la route US-15 pour nous rendre à Gettysburg en Pennsylvanie.  Un endroit que nous apprécions pour s’y être arrêté quelques fois auparavant d’où nous retrouvons beaucoup de monuments commémoratifs à la suite de la grande bataille de Gettysburg durant de la guerre de Sécession.  On y retrouve de magnifiques clôtures rustiques en bois en forme de zigzag.  Nous poursuivons notre chemin sur la route US-15 jusqu’à Frederick où nous nous arrêtons pour le repas du midi.  En début d’après-midi, nous entrons dans le périphérique de Washington D.C. en parcourant la I-270, suivi de la I-495 et finalement, pour rejoindre la I-95.  Cette section de la route a été la plus pénible de la journée en commençant par un automobiliste qui échappa sur l’autoroute un matelas de lit transporté sur le toit de sa voiture.  L’événement s’est passé sous nos yeux.  Manœuvre d’urgence de freinage et braquage de la moto afin d’éviter le matelas jonchant sur la chaussée.  Nous imaginons la congestion qui a dû suivre dernière nous à la suite de cet incident.  Nous sommes dimanche après-midi et il y a une congestion monstre malgré le nombre de voies de circulation qu’on y retrouve.  Il nous aura fallu deux heures afin de parcourir environ cent kilomètres.  Même à certains moments, nous étions arrêtés complètement sur l’autoroute les deux pieds sur la chaussée.  Nous commencions à nous dire que nous arriverons tard à notre site de camping prévu à Endfield en Caroline du Nord.  Nous réussissons à parvenir au «Virginia Welcome Center» où nous aurons bien mériter une petite pause afin de se rafraîchir de cette chaleur suffocante que nous ressentons.  Il nous reste encore deux heures et demie de route à faire et l’après-midi est bien avancée.  En raison de cette chaleur et du temps perdu dans le trafic à rouler au ralenti, nous commencions à ressentir l’épuisement qui gagnait du terrain dans cette journée que nous qualifions d’interminable.  Nous profiterons d’une autre petite pause-café dans un McDo à Petersburg afin de couper en deux le reste du trajet de la journée.  Voilà, nous franchissons l’État de la Caroline du Nord.  Nous arrivons finalement à notre camping au «Enfield / Rocky Mount KOA Journey» vers 19h00.  Nous avions réservé au préalable un site pour la tente.  Après vérification à l’accueil, nous avons réussi à obtenir une cabine qui était disponible.  Le tout moyennant un léger supplément bien entendu.  Cela nous permettrait de gagner un peu de temps sur l’installation du campement et de surtout récupérer un peu avec cette journée exténuante.  Il se fait déjà tard et il faut préparer notre repas pour le souper.

Jour 03 (741 km): Cette journée est la dernière de notre transit vers la Floride.  Encore une fois, nous avons une météo superbe.  Il nous reste tout de même trois États à franchir encore avant la Floride.  La Caroline du Nord, la Caroline du Sud et la Georgie.  Le tracé de la journée se fait en suivant l’autoroute I-95 South.  La circulation est fluide comparativement à la journée précédente.  Un petit arrêt en arrivant en Caroline du Sud à «South of the Border» avec ces monuments à la thématique mexicaine.  Notre arrêt sera bref, le temps de faire le plein d’essence et de quelques photos souvenirs de l’endroit thématique.  Il y aura peu de chose à voir par la suite sur la route.  Toutefois, nous constatons en roulant un changement au niveau de la végétation qui se fait tout en progressant vers le sud.  Nous apercevons notre premier palmier lors de notre arrêt du midi.  Nous arrivons dans l’État de la Georgie où nous faisons une halte au «Georgia Welcome Center».  Vous retrouverez dans ce centre touristique la présence d’une statue de Forest Gump assis sur un banc de parc avec sa boîte de chocolat où vous pouvez vous prendre en photo.  À l’intérieur, vous retrouverez également la réplique de plusieurs arbres typiques de la région.  Il nous faudra encore environ deux heures en y incluant une petite pause-café afin de traverser l’État de la Georgie et ainsi nous rendre à notre camping au «Jacksonville North / St. Marys KOA Holiday».  Nous arrivons à 17h30 après avoir fait un petit détour à l’épicerie pour se refaire des provisions.  Malheureusement, il n’y avait plus de cabine de disponible lors de notre réservation et c’est sous la tente que nous passerons la nuit.  En cette fin de journée, la température affichait 39 degrés Celsius.  La piscine nous aidera à nous rafraîchir un peu tout de même.  La nuit s’annonce pénible… 

Jour 04 (320 km): Après avoir passé une mauvaise nuit de sommeil avec cette chaleur suffocante.  Il nous aura fallu patienter au petit matin avant de ressentir un peu de fraîcheur à 24 degrés Celsius comparativement au 39 degrés de la veille.  La journée est magnifique pour débuter notre périple.  Il ne nous reste qu’à traverser la rivière St Mary et nous serons dans l’État de la Floride.  Après avoir traversé le pont de l’autoroute I-95, nous nous arrêtons au «Florida Welcome Center» pour prendre quelques photos devant le fameux «Welcome to Florida».  Par la suite, nous reprenons l’autoroute pour un bref instant.  Nous prenons la sortie suivante pour se rendre à Fernandina Beach, point de départ de la route A1A.  Nous nous arrêtons au premier panneau d’identification de la route A1A que nous croisons.  Ça y est, nous y sommes enfin!  C’est le début de notre route thématique que nous suivrons pour les prochains jours et qui nous mènera à notre destination étant le point le plus au sud des États-Unis.  Une petite photo pour immortaliser le début de la route et nous reprenons notre chemin.  L’excitation est à son comble, le simple fait de rouler en présence des palmiers et de la mer qui est située à proximité.  C’est un changement de décor qui disons-le, est plutôt différent de celui du Québec.  Nous nous approchons de Mayport et pour y arriver, nous devrons emprunter un petit traversier «Mayport Ferry @ Fort George Island».  Dans l’attente de l’embarquement, nous profitons d’un petit moment de détente et d’observation des alentours.  Aujourd’hui, notre premier attrait touristique débute avec la visite de la plus vieille ville américaine, Saint Augustine, connue pour son architecture coloniale espagnole.  Nous y retrouvons également Le Castillo de San Marcos, une forteresse espagnole en pierre édifiée au XVIIe siècle qui offre une vue sur le bras de mer de Saint Augustine.  Nous en profitons pour faire une petite balade dans le lieu historique de la rue St-George et de ces alentours où vous retrouverez la plus vieille école en bois «The Oldest Wooden School House».  Nous y retrouvons beaucoup de petites boutiques souvenirs.  C’est à cet endroit que nous avons déniché un petit autocollant de la route A1A qui trouvera bien sa place sur les valises de la GS.  Après notre petite visite, il est temps d’enfourcher nos motos et de continuer notre route vers le sud en traversant le «Bridge of Lions».  Une section de la route que nous avons appréciée particulièrement se situe entre Beverly Beach et Ormond Beach.  La route longe la plage avec un panorama direct sur la mer et la plage sans qu’aucun bâtiment ne s’y trouve pour nous obstruer la vue.  C’était comme cela que nous avions imaginé la route dans nos rêves.  Nous apercevons même des groupes de pélicans volant au-dessus de nos têtes faisant des allers-retours tout en longeant la plage.  C’est magnifique à voir.  Peu de temps après avoir passé «Flagler Beach» nous bifurquons à droite sur la route «High Bridge Road» pour quitter la route A1A afin de nous diriger vers le «Bulow Creek State Park».  En empruntant cette route vous vous retrouverez entouré d’une magnifique végétation avec des arbres surplombants la route vous trouvant ainsi à couvert du soleil.  Avec cette chaleur, nous apprécions le moment.  À notre arrivée dans ce parc pittoresque, nous sommes émerveillés avec sa forêt de chêne.  L’une des plus grandes chênaies de la Côte Est floridienne.  Vous pourrez admirer le «Fairchild Oak», un chêne de plus de 400 ans.  Après avoir fait une petite pause, nous reprenons notre route toujours en roulant dans la forêt sur la route «Old Dixie Highway» jusqu’à ce que nous empruntions le pont «Granada Bridge» afin de retourner à Ormond Beach pour suivre à nouveau la route A1A.   Une fois arrivée à Daytona Beach, nous nous dirigeons vers «Ponce de Leon Inlet Lighthouse & Museum».  C’est le plus grand phare de Floride et un des plus grands des États-Unis avec ses 53 mètres de haut.  Tout près de là, vous pourrez vous rendre au «Beach street Access Point» afin de pouvoir rouler sur la plage de Daytona Beach avec votre moto.  Prenez note qu’il y a des frais d’accès.  Nous nous arrêterons pour la nuit à notre camping au «Titusville / Kennedy Space Center KOA Journey» à Mims. 

Jour 05 (318 km): Ce matin, nous prenons la route vers Le «Kennedy Space Center Visitor Complex».  Nous empruntons le pont «NASA Causeway» et nous apercevons au loin l’énorme structure du bâtiment de la NASA «Vehicle Assembly Building» servant à l’assemblage des fusées de lancement.  Malheureusement, il n’était pas prévu de faire la visite du complexe pour visiteurs par manque de temps mais plutôt de faire un petit clin d’œil de l’endroit en prenant quelques photos de notre passage à proximité de ce complexe de la NASA.  Toutefois, si la visite vous intéresse, il faut prévoir toute une journée pour faire le tour des attractions.  Après une pause-café à Cape Canaveral, nous reprenons la route et nous défilons les plages l’une après l’autre le long de la route A1A.  La température ne cesse de grimper et il ne nous en faudrait pas beaucoup pour arrêter et aller faire trempette dans la mer.  Ce moment viendra une fois arrivée à notre destination de la journée à Deerfield Beach.  Nous nous arrêtons à «Wabasso Beach » où nous profitons d’un petit moment de détente où nous admirons l’océan.  La pause dîner s’est fait par la suite à Fort Pierce.  Après avoir repris la route, nous passons Jupiter et Juna beach jusqu’à Palm Beach.  Nous faisons une petite halte à Palm Beach devant le «Clock Tower».  La vue y est magnifique et la couleur de l’eau de la mer y est d’un bleu immaculé.  Peu de temps avant d’arrivée à Deerfield Beach, nous apercevons un groupe d’iguanes le long de la route près d’un canal d’eau.  Nous nous arrêtons sur le bord de la route pour les photographier mais ils s’éloignent au moment de notre approche.  Voilà, nous arrivons à notre hôtel au «Comfort Inn Oceanside» à Deerfield Beach.  Le temps de l’enregistrement de notre arrivée et de monter les bagages à la chambre que nous enfilons nos maillots afin de nous rendre à la plage pour aller faire un brin de trempette dans la mer.  La plage étant située seulement à deux minutes de marche de l’hôtel.  Pour finir la journée, nous nous rendons au «Bru’s Room Sports Grill – Deerfield Beach» pour prendre le repas se trouvant sur la Route A1A et également à quelques minutes de marches de l’hôtel.

Jour 06 (337 km): Ce matin, nous entrons dans la grande agglomération de Miami.  Après avoir passé Pompano Beach, Fort Lauderdale, Hollywood, nous nous dirigeons vers Miami Beach.  Le trafic s’intensifie de plus en plus que nous nous rapprochons du centre-ville de Miami.  Il fait déjà très chaud ce matin et puisque nous roulons lentement, la chaleur dégagée par les moteurs de nos motos ne nous aide guère autant.  Particulièrement, le moteur de la moto à Sylvie qui lui réchauffe les jambes dû possiblement à la configuration de ce dernier.  Nous nous arrêtons dans un café pour faire une pause afin de se rafraîchir à la climatisation de l’établissement.  Pour le temps de passer la grande métropole de Miami, Sylvie n’aura pas d’autre choix que de rouler en camisole et de se mettre de la crème solaire pour se protéger des rayons UV afin de ne pas avoir de coups de soleil.  De mon côté, j’avais acheté un chandail troué «Mojave de KLIM».  Ce chandail n’est plus ou moins qu’un jersey pour ceux qui font du moto-cross.  Il est très bien aéré et il me protège bien des rayons du soleil.  Malgré cela, je bronze tout de même un peu sur les bras par les petits trous d’aérations du chandail.  Nous arrivons dans le quartier historique de style Art déco sur Ocean Drive à Miami Beach.  Nous apercevons des voitures de luxes ainsi que le tournage d’un film non loin d’où nous nous sommes arrêtés.  Une caméra installée sur un bras télescopique fixé ni plus ni moins sur un Porshe Cayenne noir mat filmant les deux acteurs dans une voiture décapotable de style Cadillac DeVille 1967 jaune.  Assez impressionnant à voir tout de même…  Nous continuons notre route afin de nous diriger vers le Centre-Ville de Miami.  Une fois traversé le pont MacArthur, nous suivons la Route US-1 qui nous mènera vers les Keys.  Cette section de la route entre Deerfield Beach et Florida City nous aura pris environ 4h00 à parcourir d’une distance d’environ 100 kilomètres dans une chaleur suffocante.  Après avoir dîné à Florida City, nous reprenons notre route en direction de Key Largo, porte d’entrée des Keys.  Nous roulons maintenant sous un ciel voilé laissant passer tout de même quelques rayons de soleil.  Nous nous arrêtons au centre de visiteur à Key Largo «The Florida Keys Visitor Center» où nous nous trouvons seulement à 100 miles de la borne zéro à Key West.  Nous nous approchons de notre but ultime.  Peu de temps après, nous ferons une petite pause au «Hog Heaven Sports Bar and Grill» à Islamorada.  Un endroit qui nous avait été recommandé.  Tout en continuant notre route sur les keys, le ciel bleu et le soleil réapparaissent à nouveau et nous franchissons le fameux pont «Seven Mile Bridge».  Une fois arrivée à Big Pine Key, nous nous sommes dirigés vers le «No Name Pub», un autre endroit qui nous avait été conseillé de faire un arrêt.  À l’intérieur de ce petit pub, vous pourrez constater les murs et le plafond tapissés par des milliers de billets de dollars qui y sont signés et agrafés.  Nous y avons laissé la trace de notre passage mais nous croyons que notre marque sera vite ensevelie par d’autres billets.  Enfin, nous voilà arrivée à Key West.  L’endroit le plus au sud des États-Unis.  Quelle satisfaction que d’y être parvenu en moto et ce depuis le Québec.  Nous avions réservé au «Havana Cabana», un hôtel de convenance en raison de notre proximité de l’Île de Cuba.  L’accueil y est très chaleureux et nous sommes même reçus en français par certains membres du personnel de l’hôtel.  Des cocktails de bienvenus offerts par la maison nous serons servis au bar de la piscine.  Encore une fois, lorsque nous nous sommes présentés à la piscine, nous avons été accueillis par une gentille dame nous parlant en français.  Après nous avoir souhaité la bienvenue elle nous demande quels cocktails nous aimerions avoir.  Un mojito pour Sylvie et rhum and coke pour moi.  Le tout servi sur le bord de la piscine.  Nous nous croyons dans un Resort tout inclus tel que nous retrouvons dans les Caraïbes.  Un vrai petit paradis…  Nous avons droit à un magnifique couché de soleil et nous terminons la soirée en se prélassant dans un hamac double en oubliant presque que nous sommes arrivés ici en moto.

IMG_2214

Jour 07 : Aujourd’hui, c’est journée de congé de route.  Nous nous rendons au centre-ville de Key West afin de se promener et de faire les touristes en déambulant sur Duval Street et de ses environs.  Un petit saut au «Southernmost Point of the Continental US» afin de s’y prendre en photo.  Il y a une petite file d’attente pour prendre la fameuse photo auprès de la borne.  Il faut s’armer un peu de patience pour la photo car nous ne sommes pas les seuls.  Un autre petit arrêt pour une autre photo au «US1 – Mile Marker 0».  Par la suite, nous nous rendons au «Sunset Pier» pour un petit lunch sous ce magnifique soleil et de cette eau bleu turquoise du Golfe du Mexique.  En faisant le tour de Key West en moto, nous nous arrêtons à un endroit pour prendre des photos sur le bord de l’océan.  Au même moment, quelqu’un passe à côté de nous (possiblement un résident local) et il se plante droit dernière nous dans l’angle de vue où nous nous prenions en photos avec nos motos.  Nous patientons un peu afin qu’il se rendre compte qu’il est dans le cadre de nos photos et espérant ainsi qu’il se déplace.  Nous nous rendons compte assez vite qu’il semblait faire exprès et qu’il s’amusait à nous cacher la vue.  Au moment où nous remontons sur nos motos, le type se remet à marcher tout en continuant son chemin.  Nous nous arrêtons à nouveau un peu plus loin afin de reprendre nos photos souvenirs.  Nous profiterons de la piscine de l’hôtel vers fin de l’après-midi qui soit disant, est la plus grande piscine de Key West.  Bien installé à la piscine, nous apercevons des iguanes à proximité de nous.  Ils semblent même attirer l’attention des autres vacanciers qui les prennent en photos.  Nous faisons de même.  Un des iguanes se met à escalader un des palmiers.  Pour la fin de la journée nous avons déniché à quelques minutes de notre hôtel un restaurant grill, le «Outback Steakhouse» qui sera parfait pour le souper.  Malheureusement, quelques nuages nous aura privés du magnifique couché de soleil de Key West.  Nous terminons la soirée autour de la piscine avec un petit cocktail «Mojito» en se prélassant encore dans un des hamacs qui entourent la piscine avec de la musique cubaine sortant des hauts parleurs dissimulés dans le jardin servant de bruit de fond.  À peine arrivée, qu’il faut déjà penser à repartir bientôt…

Jour 08 (549 km): Au petit matin à Key West, le ciel se faisait menaçant.  Éclairs et tonnerres sonnaient la charge pour notre départ.  Nous avons enfilé notre équipement au complet (manteaux et pantalons) afin de ne pas se faire prendre sur la route par une pluie soudaine.  Il n’aura tombé finalement que quelques gouttelettes mais il valait mieux être prévoyant.  Nous avons retiré nos manteaux et pantalons à Marathon, nous permettant ainsi de respirer mieux avec cette chaleur encore suffocante.  À la sortie des Keys, un gros nuage de pluie nous devançait et refroidissait l’air suffisamment pour descendre le mercure sous la barre des 25 degrés Celsius.  Cela nous faisait changement des 32 degrés habituels que nous ressentions.  Un ralentissement se fait sentir jusqu’à ce que nous apercevions que l‘une des voies étaient fermées par les policiers un peu plus loin devant nous.  Un accident de la route c’était produit d’où nous pouvions constater au moment de notre passage du lieu de l’accident qu’une voiture avait fait des tonneaux lors d’une sortie de route.  De retour à Florida City, nous effectuons un petit détour vers l’entrée du Parc National des Everglades.  Le temps de quelques photos et nous nous dirigeons par la suite vers la route US-41 pour traverser les Everglades. Nous effectuons une petite halte au «Gator Park». À cet endroit, il est possible de faire un tour en aéroglisseur dans les Everglades, si le temps vous le permet.  De notre côté, nous avons assistés uniquement à la représentation sur les alligators. À la fin de la représentation, il nous est offert de se faire photographier avec un alligator dans nos mains.  Sylvie s’est portée volontaire la première pour en prendre un dans ses mains.  Nous poursuivons notre route sur la US-41 jusqu’à Everglades City où de là, nous bifurquons vers le nord par les routes de campagne floridienne jusqu’à notre camping au «Okeechobee KOA Resort» à Okkechobee.  Nous traversons une zone clôturée nous mettant en garde de la présence de panthères sur la route FL-29.  Nous ne sommes pas habitués de voir ce type de panneau de signalisation. 

Jour 09 (484 km): Aujourd’hui, c’est notre dernière journée dans l’État de la Floride.  Nous nous dirigeons vers Daytona Beach afin de refaire une section de la route A1A jusqu’à Saint Augustine.  Un tronçon de la route nous offrant de magnifiques panoramas directs sur l’océan et nous permettant de s’arrêter à plusieurs endroits pour y prendre des photos.  De retour à Saint Augustine en début d’après-midi, nous jouons à nouveau les touristes dans les rues du secteur historique de St-George Street.  Sur le chemin du retour, nous avons été surpris par une grosse averse soudaine au moment où nous passions Jacksonville sur l’autoroute.  Nous avions nos manteaux de protections sur le dos avec les trappes d’aération grandes ouvertes mais, les jeans eux, ils étaient détrempés à l’arrivée à notre camping.  Nous sommes de retour au camping «Jacksonville North / St. Marys KOA Holiday» en Georgie mais cette fois-ci nous avions eu la chance de louer une cabine avec l’air climatisé.  À partir de demain, nous entamerons le marathon des kilomètres pour les trois prochains jours pour le retour vers la maison.

Jour 10 (732 km): La route de la journée s’est bien déroulée malgré que nous n’avions pas grand-chose à voir sur notre chemin mise à part de franchir trois États, la Georgie, la Caroline du Sud et presque la totalité de la Caroline du Nord jusqu’à notre camping au «Enfield / Rocky Mount KOA Journey».  Le tout en suivant l’autoroute I-95 North.  Les seuls points d’intérêts étaient les «Welcome Center» des différents États que nous avons traversés. 

Jour 11 (846 km): Cette journée s’avère la plus longue du voyage en temps et aussi en distance puisque nous avons modifié le tracé de la route afin d’éviter le périphérique de Washington.  Nous ne voulions pas nous retrouver à nouveau dans une autre congestion que nous avions vécue auparavant.  Notre détour consistait à emprunter l’autoroute I-64 West à Richmond afin de rejoindre l’autoroute I-81 North et de suivre la route jusqu’à Scranton en Pennsylvanie.  Le départ de notre campement à Endfield en Caroline du Nord s’est fait exceptionnellement à 6h00 du matin pour nous donner une petite chance de ne pas arriver trop tard à notre hôtel.  À la croisée de la I-64 et de la I-81, nous avons aperçu la route du Blue Ridge.  Que de beaux souvenirs nous nous sommes remémorés lors de ce voyage en 2017.  Nous nous sommes arrêté prêt de Winchester pour le dîner après avoir parcouru presque 400 kilomètres.  Plus la journée avance et plus la température grimpe.  Une journée qui semble encore interminable et nous n’avons à peine que la moitié du chemin de fait.  Après s’être reposé un peu, nous reprenons la route et nous ne tardons à franchir l’État de la Virginie-Occidentale et environ une heure après la pause du midi, nous franchissions également l’État de la Pennsylvanie.  Un gros nuage de pluie localisé nous a fait rouler sous la pluie durant la dernière heure de route de notre trajet avant d’arriver à Scranton.  Nous étions épuisés de notre journée que nous n’avons même pas prit le temps d’arrêter pour mettre nos pantalons en Gore-Tex pour se protéger.  Nous avions trop hâte d’arriver à l’hôtel au «Quality Inn Dunmore – Scranton».  Finalement, nous arrivons à Scranton vers 18h30 après avoir parcouru les 846 kilomètres en 12h30.  Un record  pour nous d’avoir parcouru ce nombre de kilomètre dans une journée.  À ce rythme-là, nous avions une chance de faire un «Iron Butt».  C’est-à-dire, parcourir 1 000 miles (1 600 km) en 24 heures ou moins.   Arrivée à l’hôtle, nous ne sommes pas les seuls motards à s’y être arrêtés.  Au total, nous étions six motos à avoir trouvé refuge sous l’abri de l’hôtel.  Deux motos du Québec (les nôtres), deux motos de l’Ontario et deux de l’État de Indiana.

Jour 12 (792 km): Nous quittons l’hôtel après avoir pris le petit déjeuné.  Le ciel est gris et la pluie menace.  Après une demi-heure de route, nous nous arrêtons sous un viaduc le long de l’autoroute pour enfiler nos pantalons de route en raison des gouttelettes que nous avons reçu afin de ne pas se faire prendre comme la veille. Le soleil s’est finalement pointé en milieu d’avant-midi.  Nous voilà arrivés sur l’autoroute I-87 représentant la dernière ligne droite avant la frontière canadienne. Après s’être arrêté dans une halte routière «Malden Travel Plaza» pour prendre un café. Nous avons constaté que la BMW GS avait eu un petit problème de démarrage (faux démarrage).  Ça faisait environ deux ou trois fois qu’elle avait eu le même problème au démarrage.  Quelques jours après notre retour au Québec, nous avons trouvé la réponse au problème de démarrage.  C’était la batterie qui ne tenait plus la charge et un remplacement s’imposait après 5 ans de service.  Nous franchissons la frontière canadienne sans trop de problème dans un délai raisonnable.  Toutefois, afin d’éviter le trafic de Montréal sur l’autoroute 30, nous avons bifurqué par les route de campagne afin de rejoindre l’autoroute 20 à la hauteur de Sainte-Hélène-de-Bagot.  Heureusement, ce pari semblait avoir été payant puisqu’à notre entrée sur l’autoroute 20, le trafic était au ralentit dernière nous.  Nous voici de retour à la maison épuisé de notre voyage mais avec un sentiment d’accomplissement et de satisfaction. Nous aurons parcouru au total 6 636 kilomètres au compteur d’une durée de 12 jours.  Nous avons eu de magnifiques journées ensoleillées et très peu de précipitations de pluie et surtout beaucoup de chaleur.  Nous conservons de magnifiques souvenirs de ce très beau voyage.

Notre Moto, Plus qu’une Passion

Facebook

Album photos

Vidéo du voyage

IMG_2202

 

2 réflexions au sujet de “Sur la route A1A en Floride (2019)”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s